La presse, qu’est-ce que c’est ? Tout savoir sur le journalisme !

You are currently viewing La presse, qu’est-ce que c’est ? Tout savoir sur le journalisme !

La presse est une forme de communication qui consiste en l’imprimerie et la diffusion d’informations sur papier. Elle peut être divisée en deux catégories principales, la presse écrite et la presse audiovisuelle. La presse écrite comprend les journaux, les magazines et les livres, tandis que la presse audiovisuelle est composée de la télévision, de la radio et du cinéma.

La presse : votre source d’information

La presse est un excellent moyen de se tenir informé. Elle vous permet de vous tenir au courant des dernières nouvelles, de connaître les opinions des experts et de découvrir de nouveaux points de vue. La presse est également un excellent moyen de se divertir et de se détendre.

C’est un média qui fournit des informations à travers les journaux et les magazines. La presse est considérée comme le quatrième pouvoir après le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire. La presse joue un rôle important dans la société en fournissant des informations aux citoyens. La presse est libre de publier ce qu’elle veut, mais elle doit respecter certaines règles éthiques.

Un outil de communication essentiel

La presse est un outil de communication essentiel. Elle permet de faire connaître les événements et les informations qui nous intéressent. Elle nous permet par ailleurs de nous informer sur les sujets qui nous intéressent.

La presse est un outil important dans la société moderne. Elle permet aux gens de s’informer et de se tenir au courant des dernières nouvelles. Elle peut également être un outil puissant pour faire changer les choses. Les gens doivent donc être conscients de son importance et l’utiliser de manière responsable.

La liberté de la presse

La liberté de la presse, c’est ce qui fait que le journalisme est si attrayant. Chaque jour, des journalistes dévoués et passionnés par leur métier s’efforcent de transmettre l’information aux lecteurs.

Ils sont les premiers à dénoncer les abus et à demander une réforme des lois pour protéger la liberté d’expression.

La plupart des journaux indépendants sont financés grâce au travail acharné de personnes qui fournissent un effort considérable et risquent leur vie pour publier des articles sur les événements qui se passent dans le monde entier. Dans certains pays, il n’y a aucune loi protégeant la liberté de la presse.

Les journalistes ne sont pas libres d’exprimer leurs opinions sans craindre pour leur vie ou celles de leur famille.

Il existe différents types d’organisations criminelles qui utilisent la violence physique ou psychologique contre les journalistes et ceux qui critiquent l’intérêt du gouvernement en place.

  • Certains groupes commettent des actes contre les organisations mèdiatiques afin de faire taire les voix critiques.
  • D’autres groupes recourent à l’intimidation, notamment en menaçant physiquement ou en arrêtant des journalistes.
Lire :  La peinture diamant, comment ça marche ?

L’accès à l’information

Aujourd’hui, il est très facile d’accéder à l’information. Cela est rendu possible grâce aux nombreux journaux, magazines et webzines que l’on peut consulter chaque jour. Toutefois, pour pouvoir profiter de cette abondance d’informations, il faut savoir les trouver et surtout être capable de les trier.

Il y a des journaux qui sont vraiment intéressants, car ils traitent un sujet en particulier ou parlent d’un domaine précis. Dans ce cas-là, il est important de se renseigner sur le journal avant de lire un article afin de savoir si celui-ci est réellement intéressant ou pas. Si certains titres sont plus populaires que d’autres, cela n’empêche pas qu’il existe des publications qui ne sont pas très connues du grand public mais qui valent la peine d’être lues. Pour trouver une information pertinente, vous pouvez par exemple faire appel à Google News ou encore à Yahoo Actualités ou bien consulter les sites web spécialisés (par exemple Le Monde).

Vous pouvez également utiliser les sites spécialisés comme Press List pour recueillir des informations dignes de confiance.

La protection des sources

La protection des sources est un sujet qui fait l’objet de nombreux débats, en particulier depuis que les journalistes ont demandé aux autorités d’accorder une meilleure protection à leurs sources. Dans la plupart des pays européens, les journalistes disposent d’une certaine immunité pour ce qui concerne les informations qu’ils divulguent au public.

La Suède est le seul pays où cette immunité ne s’applique pas.

Les rédacteurs en chef et les rédacteurs doivent donc obtenir chaque jour une autorisation écrite du ministère de l’Intérieur pour pouvoir publier des informations. En France, la loi du 4 janvier 2010 relative à la protection du secret des sources a abrogé l’article 11-1 de la loi sur la presse du 29 juillet 1881 (qui protège traditionnellement les journalistes). Cette loi précise que « toute personne qui révèle un secret industriel ou commercial est passible de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende ». Mais cette disposition n’est pas applicable aux correspondants locaux des médias nationaux. En effet, ils ne sont pas considérés comme des journalistes professionnels et disposent donc d’une plus grande liberté pour communiquer leurs informations au public.

Il existe par ailleurs différents types de secrets :

  • Secret financier
  • Secret commercial
  • Secret militaire

Le secret professionnel

Le secret professionnel est un ensemble de règles qui garantit le respect du droit au secret des personnes.

Il fait partie intégrante du code pénal et il est consacré par l’article 226-13 du Code pénal : « Est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende le fait, au préjudice des intérêts mentionnés à l’article L. 1110-4 : 1° De révéler ou de tenter de révéler, directement ou indirectement, un secret confié à son seul avocat ou relatif à une entreprise commune ayant donné lieu à la convention prévue à l’article 63-1 ; 2° Ou de recevoir un secret confié à son seul avocat ou relatif à une entreprise commune ayant donné lieu à la convention prévue à l’article 63-1, en vue de le révéler ». Toutefois, la loi du 17 juin 2008 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé a modifiée les dispositions relatives au secret médical en autorisant la levée du secret professionnel pour les informations concernant le patient n’ayant pas trait aux soins (articles L1110-4 et R1111-14). Cette modification permet aux patients d’accorder leur consentement éclairés pour certaines démarches telles que l’organisation des soins et activités paramédicales.

Le principe posée par cet article est que « nul ne peut faire état ni utiliser sans autorisation les informations concernant une personne malade qui ont été recueillies par les membres d’une équipe mais qui ne sont pas strictement nécessaires pour la prise en charge sanitaire immédiate ». En revanche, si ces informations sont indispensables pour assurer une meilleure continuitepar rapport aux soins dispensés, ell

Lire :  Rencontrez celle qui vous attend sur jecontacte. com !

La déontologie dans le journalisme

La déontologie est l’ensemble des devoirs et obligations que les journalistes doivent respecter dans leurs différents métiers. Elle regroupe un ensemble de règles, de principes moraux et professionnels qui s’imposent aux journalistes pour garantir la liberté, l’indépendance, la dignité et l’intégrité des médias.

Le code éthique du journalisme a été crée en 1918 par la SDN (Société des Nations).

Il a été repris en 1944 par le Conseil de l’Europe puis intégrale à la charte de Munich en 1971.

La Charte éthique du journalisme a pour but d’assurer notamment :

  • Dignité : être à tout moment honnête, loyal et clair dans ses propos
  • Indépendance : être libre et ne pas subir d’influence extérieure
  • Intérêt général : réaliser une information juste et objective

La censure

En France, la censure est un concept qui peut paraître étonnant. Pourtant, les pouvoirs publics ont toujours interdit et le font encore aujourd’hui.

La censure est une forme de contrôle sur les idées et les œuvres d’art pour des raisons politiques ou religieuses. En France, la censure a été utilisée sous l’Ancien Régime par Louis XIV, puis sous Napoléon Ier par l’Église catholique romaine.

Les lois de 1881 sur la liberté de la presse et de 1810 sur le droit d’auteur ont permis à ces mesures répressives de disparaître petit à petit du paysage juridique français. Elles ont même été abolies en partie lorsque le Second Empire est apparu en France au milieu du XIXe siècle. Aujourd’hui, il existe toujours un cadre juridique limitant la liberté d’expression en France : on parle alors de « censure indirecte » (les lois n’interdisent pas stricto sensu d’écrire ce qui est critiquable) ou de « censure directe ». Cette dernière consiste à empêcher quelqu’un – souvent un particulier – d’exprimer son opinion sur Internet, comme on peut le faire avec une brochure imprimée ou une annonce radiophonique.

Lire :  Nombre angélique 1111 : signification en numérologie

Le journalisme d’investigation

Le journalisme d’investigation est une forme de journalisme qui consiste à rechercher, vérifier, et éventuellement dévoiler des informations importantes pour le public.

Il est souvent utilisé pour découvrir la corruption, les détournements de fonds ou encore les affaires criminelles.

Le journalisme d’investigation peut aussi être utilisé pour enquêter sur des sujets moins graves tels que des affaires politiques ou financières. Dans certains cas, cela peut même servir à montrer au grand public ce qu’il ne veut pas voir.

Le journalisme d’investigation permet donc de rétablir la confiance du public envers les pouvoirs politiques et/ou économiques. Cette forme de journalisme doit s’appuyer sur un certain nombre de principes :

  • La vérification systématique des sources
  • L’utilisation de moyens légaux afin d’obtenir des documents confidentiels
  • La protection du secret professionnel

La liberté d’expression



La liberté d’expression est un droit fondamental de la démocratie, mais elle n’est pas sans limite. En effet, les lois qui régissent le pays sont souvent mises en cause par les citoyens. Selon les cas, il peut y avoir des poursuites judiciaires ou des sanctions pénales contre ceux qui ne respectent pas ces limites établies.

Lorsqu’un individu ou une organisation publique commet une infraction à la loi, ils doivent assumer leurs responsabilités et doivent payer l’amende prévue par la loi. Si vous êtes accusé de diffamation ou d’outrage au tribunal, vous devriez connaître votre situation juridique avant d’avoir recours à une action en justice. Plusieurs raisons peuvent vous pousser à engager une action en justice :

  • Avoir perdu un procès
  • Éviter que d’autres personnes soient blessées
  • Détruire quelque chose qui a été construit par quelqu’un d’autre



La presse écrite est en crise depuis plusieurs années déjà. Le marché publicitaire s’est effondré, les ventes ont chuté de manière considérable. C’est un constat qui n’a pas échappé à plusieurs personnes, et cela ne va pas aller en s’arrangeant. La presse écrite est une industrie qui a besoin d’être régulée et encadrée pour pouvoir survivre.